J'ai eu le plaisir en fin d'année 2020 de réaliser le générique et l'habillage du documentaire PINK TOKYO pour Rockyrama et Empreinte Digitale, réalisé par JAC & JOHAN avec une musique composée par 2080.
LE DOCUMENTAIRE
Avec PINK TOKYO, nous plongerons au cœur de cette société et de son histoire picturale, afin de comprendre comment le Japon est devenu le plus grand pourvoyeur d’imagerie érotique. Hentaï, cinéma, jeux vidéo, monde virtuel, estampes... Nous passerons en revue toute la pop culture japonaise afin de comprendre comment le Japon, qui est pourtant un pays prude, vit en embrassant au quotidien ses multiples représentations de l’érotisme et de la sexualité. Artistes, critiques, ci-néastes, animateurs, mangakas, idols et maids en costumes seront nos guides dans ce film torride et pop, culturellement sexy et enrichissant ! Le Documentaire et découpé en 5 chapitres, Estampes, Cinéma, Hentaï, Révolution Erotique et pour finir 2.0
Le concept du générique (+habillage)
Je suis parti sur l'idée de concevoir le générique comme si on feuilletait un Binibon (vieux magazine pour adultes japonais), en reprenant ses codes de compositions, d'images colorées ainsi que tous les gros textes qui parsèment la plupart des pages du magazine. On suit tout au long du générique l'évolution de l'art érotique japonais et ces différentes formes d'hier à aujourd'hui.  Les mosaïques qui apparaissent sur certaines images sont avant tout un choix artistique car elles sont emblématiques de la censure Nipone. Nous les avons d'ailleurs utilisées pour habiller la plupart des encarts texte du documentaire. Elles servent aussi de transition dans certains passages.

L' AFFICHE DU DOCU
LE TITRE
CHAPITRES
Voici quelques exemples de 2 chapitres (5 au total) du documentaire.
TRANSITIONS
Voici quelques exemples de transitions qui viennent habiller le documentaires.
Back to Top